Attention assurance accident corporel Picsou

« Les assureurs ne veulent plus rien assurer sans avoir l’assurance que le risque qu’ils garantissent est devenu inexistant. »

Philippe BOUVARD


Assurance : confiance ou méfiance ?


Il peut paraître légitime de faire confiance à sa propre compagnie d’assurance. Après tout, nous payons des primes d’assurances depuis des années pour être bien assuré et défendu en cas de litige !

Cependant, les compagnies d’assurances signent entre elles des conventions (soit disant favorables aux victimes) afin d’accélérer les procédures d’indemnisation et faciliter la prise en charge d’un accident corporel : C’est le cas de la convention IRCA.

Votre assureur peut donc parfois vous indemniser à la place de l’assurance du tiers responsable.

… Ce qui implique qu’il devienne donc votre adversaire !
« Quoi ? Ils ne vous l’ont pas dit ? »

D’autre part, le service chargé de vous défendre n’est pas systématiquement indépendant de sa hiérarchie. Que se passe-t-il donc lorsque les deux personnes impliquées dans l’accident sont assurées dans la même assurance ?

Réponse : Ils vous défendent contre eux même…

Vient le jour de l’expertise médicale. Un médecin conseil a mission d’évaluer l’origine, la nature et les conséquences de vos dommages corporels. Ce médecin conseil (aussi appelé médecin expert) est désigné par la compagnie d’assurance et a bien souvent tendance à minimiser ou même ignorer l’étendue de vos préjudices.

Voir notre article : Attention aux médecins experts de compagnie d’assurances !

Il existe des médecins conseils de recours intervenant exclusivement pour les victimes. Il est donc préférable d’être assisté par un médecin conseil indépendant afin de vous assurer d’obtenir un rapport d’expertise médicale complet.

Vous pensiez avoir tout vu ? Désolé, ce n’est pas fini !

Lorsque vous souhaitez contester un rapport d’expertise, l’assurance vous proposera parfois une expertise arbitrale. C’est une expertise où les deux parties doivent se mettre d’accord sur un médecin expert « neutre » qui va servir d’arbitre et trancher les désaccords.

Jusqu’ici ça a l’air honnête…

Tellement honnête que l’assurance vous laisse même choisir vous même le médecin ! Ils vous proposent donc une liste de 3 médecins conseils parmi laquelle vous pouvez choisir celui que vous souhaitez !

Mais ou est le problème ?

Ces 3 médecins font eux même parti du réseau de médecins experts travaillant par les compagnies d’assurance. Un de ces médecins aurait très bien pu être désigné lors de la première expertise médicale.

Difficile de rester neutre en étant à la fois juge et partie…

Pour finir, l’assurance vous fera une proposition d’indemnisation. Pour faire le calcul de l’indemnisation, les compagnies d’assurances ont tendances à utiliser des anciens barèmes de capitalisation peu favorables aux victimes.

L’indemnisation proposée sera donc souvent au ras des pâquerettes…


Pour conclure :

  • vous n’êtes pas ou peu défendu,
  • vous ne pouvez pas faire confiance au médecin expert de l’assurance,
  • on vous propose un arbitrage truqué
  • et une indemnisation minorée !

Vous avez donc compris qu’il ne faut pas faire aveuglement confiance à votre assurance ou à celle de l’adversaire si vous souhaitez être bien indemnisé à la suite de votre accident corporel.


Néanmoins, certains professionnels de l’assurance sont honnêtes et indemnisent correctement les victimes selon leurs droits. Parfois, ce n’est d’ailleurs pas de l’assurance dont il faut se méfier…